Hebdo 39 Dole - Auxonne


Assemblée générale de Dole Environnement : bilan et perspectives

  • Assemblée Générale Dole Environnement
  • Assemblée Générale Dole Environnement
  • Hugo Barré-Chaubet, Marie Bénévise, Jean-Marie Boichut, Frédéric Topin, René Fury
L’Assemblée Générale de Dole Environnement s’est tenue à la salle des associations de Crissey vendredi dernier.

Jean-Marie Boichut, président de l’association Dole Environnement, ouvrait l’assemblée générale en rappellant :
« L
es actions de Dole Environnement ne peuvent avoir lieu que grâce aux nombreux partenaires comme la ville de Dole, le Grand Dole, le Conseil Général du Jura, Jura Nature Environnement (JNE), les Voies Navigables de France (VNF) mais aussi des jeunes partenariats comme la Maison Familiale Rurale (MFR) d’Amange. Chacun, à leur façon, ils nous ont permis d’œuvrer pour préserver notre patrimoine naturel auquel nous sommes tous ici attachés, mais aussi pour partager, échanger et sensibiliser tout un chacun à la protection de l’environnement.»

Marie Bénévise rajoutait :
« A ce jour, Dole environnement regroupe 64 adhérents et 700 heures de bénévolats pour 2016. Trois salariés dont Frédéric, Hugo et moi-même menons les actions de l’association. »

De l’éducation à l’environnement

Deux grandes voies sont suivies dont une veille environnementale et une vie associative. Par exemple, détaille Hugo Barré-Chaubet, « au centre-ville de Dole nous avons demandé à ce que des nichoirs pour les hirondelles soient installés pour remplacer les nids détruits lors des rénovations de façades rue Marcel Aymé. Le partenariat avec Jura Habitat et les Monuments historiques a très bien fonctionné. Nous avons aussi fait le suivi de la plantation des pommiers au verger communal de Crissey en lien avec la ville et les Croqueurs de Pommes pour le choix des essences. Ce verger sera un espace permettant des activités avec les enfants de la commune (gîte à insecte, nichoir à hérisson…) D’ailleurs, nous intervenons régulièrement auprès des scolaires pour faire de l’éducation à l’environnement. En 2016, ce fut le cas avec certaines écoles de Dole et aussi celle de Gevry en s’intéressant à la biodiversité qui entoure l’école.»

L’association communique aussi par le réseau Facebook, le site internet, les plaquettes et les affiches. La lettre des Goubots est un bulletin annuel participatif créé en 2011.

2016 fut aussi avec Natura 2000, de nombreuses interventions en forêt de Chaux, sur la Basse Vallée du Doubs et la Vallée de la Serre, deux animations et une soirée inventaire autour des amphibiens, deux arrachages de raisins d’Amérique mais aussi des rencontres territoriales avec des sorties estivales et des stands comme sur le marché bio ce qui a permis de sensibiliser quelques 150 personnes. Il y a eu la fête de la science en lien avec le Musée Pasteur, sur le loup et la rage, ce qui a permis de toucher 150 personnes et une centaine de scolaires. Au total on enregistre pas moins de 49 animations sur l’année permettant la sensibilisation d’environ 1000 individus.

L’île du Girard : réserve Naturelle Nationale


L’année 2016, a été une année importante pour la Réserve Naturelle Nationale de l’île du Girard, comme l'indique Frédéric Topin, le Conservateur de la réserve, en poste depuis 2002. Il montre que son métier est très varié car il doit tant « intervenir auprès de personnes qui pèchent, font du camping voire du feu sur les grèves. D’ailleurs dans ce sens, nous établissons actuellement un guide de bonne conduite qui pourra être remis au public» que s’intéresser à la préservation des animaux sur la réserve.
Dans certains cas pourtant, un surnombre important peut obliger la chasse
comme cela a été le cas pour les sangliers car fin 2016, 60 individus ont été comptabilisés et une chasse a été organisée les 28 et 29 janvier 2017, avec des tirs en dehors de la réserve, ce qui a permis de tuer 16 individus.  La surveillance des milieux (envasement du bassin du vieux Doubs), des végétaux (orchidées mais aussi invasives comme l’érable negundo) et des espèces animales (amphibiens, libellules, oiseaux, sangliers...) est un travail régulier. Cette réserve comprend quatre milieux dont le Doubs, le bras mort, le milieu forestier et les prairies roselières qui doivent garder leur équilibre fragile. Frédéric Topin évoque sa passion qui « reste les suivis faunistiques et plus particulièrement les libellules pour lesquelles je voue une véritable passion tant cet animal est beau à observer. J’aime aussi faire partager mes connaissances et ma passion auprès des stagiaires que j’encadre ou des personnes que j’accompagne sur la réserve. »

En 2016, des interventions ont été nécessaires sur la réserve dont le chantier mené avec le CFA de Montmorot qui a permis de planter 500 boutures de saules pour remplacer l’érable Négundo qui prend beaucoup trop d’ampleur. Un éco-compteur à l’entrée de la réserve a permis de comptabiliser 1500 visiteurs dans l‘année dont une centaine accompagnée. Un autre gros projet a été lancé à savoir la réhabilitation de la confluence Doubs-Loue afin d’améliorer le fonctionnement écologique et hydrologique de cet espace.. Pour l'heure, les procédures administratives sont en cours.

Projets 2017 pour l’association

En 2017, des missions sont prévues avec les VNF (Voies Navigables de France). Suite au projet de restaurer le barrage et la passe à poissons situés sur Orchamps, Dole Environnement est intervenu avec Jura Nature Environnement pour faire un état initial écologique du secteur. A la suite de cet inventaire, le but était de leur proposer le chemin d'accès le moins impactant pour le site et ses enjeux. 

En 2016 puis 2017, sur le Canal du Rhône au Rhin à Baverans ont été repérées des fuites qui alimentent un contre-canal. Pour réaliser les travaux d'étanchéités (par la pose de palplanches), l'autorité environnementale leur a demandé de prendre en compte le Castor d'Europe (espèce protégée se trouvant dans le contre-canal) et de réaliser un plan de gestion sur 10 ans. Du fait de la présence d'une espèce protégée et d'autres enjeux dans le contre-canal, VNF a mis en place des passages à faune dans le canal pour permettre aux animaux d'en sortir s'ils sont tombés dedans. Ils ont également installé deux buses d'alimentation le long du linéaire en travaux pour continuer à apporter malgré cette étanchéification de l'eau dans le contre-canal. Dole Environnement est en charge de l'élaboration du plan de gestion et de son application pour les 9 années à venir. 

L'entretien de saules têtards sur la commune de Choisey, financée par le Grand Dole, est une action encadrée par l’association et qui vise à restaurer, à préserver des corridors écologiques au sein du territoire de la collectivité. Débutée en 2016, cette action est sur le point de se terminer. Cela aura été l'occasion d'un beau partenariat entre la collectivité, la commune de Choisey, le SICTOM, l'entreprise locale d'élagage, la MFR d'Amange et l'association Dole Environnement. 


"L'alimentation dépend des sols"

D'autres animations sont prévues tout au long de l'année à venir, sur diverses thématiques, notamment sur les monts dolois dans le cadre de leur récente labellisation en Espace Naturel Sensible (ENS) par le Département.

Marie mentionne que « nous allons également réaliser des suivis scientifiques pour le département sur des sites dont la labellisation en ENS est en projet. »

Une journée festive autour du thème "L'alimentation dépend des sols" s'organisera suite à un appel à projet lancé par FNE pour lequel Dole Environnement a été retenu. Cette journée s'apparentera à un marché de producteur, ponctué de stands et d'animations pour mieux comprendre l'importance d'avoir un sol de bonne qualité pour avoir une alimentation saine.
« L'idée est de proposer également un barbecue paysan où chacun achète sur les stands ce qu'il veut faire cuire et manger le jour même. Ce sera l'occasion de rencontrer du monde, d'échanger et de partager » précise Marie.

L'un des autres objectifs de 2017 est de poursuivre le développement des compétences "Education à l'Environnement vers un développement durable" de l'Association Dole Environnement par le biais des Temps d'Activités Périscolaires, et d'autres animations diverses.


Contact : Dole Environnement - La Visitation - 27 rue de la Sous-Préfecture - 39100 Dole -
Tél : 09.51.10.85.50 / 06.52.57.07.52 -
Mail : dole.environnement@gmail.com


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Reprise économique, baisse du chômage, réforme préfectorale : tendances et perspectives...

L'actualité jurassienne, point par point Déjà évoqués pour certains avant l'été, de nombreux sujets ont été échangés entre la presse jurassienne et le préfet Vignon, désireux de garder le contact avec la population. Morceaux choisis.
Publié le 16/10/2017



Bloc-notes

Soirée célibataire à pleure

Publié le 06/10/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales