Hebdo 39 Dole - Auxonne


Auxonne : le nombre d'affouagistes encore en diminution

  • Les recommandations de Daniel Méry adjoint à la forêt.
  • Les recommandations de Daniel Méry adjoint à la forêt.
  • Plus que 105 affouagistes à Auxonne.
L’attribution des affouages par tirage au sort s’est déroulée samedi 18 novembre, à la salle de l’Aiglon, avec une fois de plus un nombre d'affouagistes en diminution.

Ils étaient 229 en 2015, 146 en 2016 et seulement 105 cette année, une diminution due aux hivers plus doux que la normale qui a permis d'économiser le bois de chauffage, mais pas seulement, comme l'a expliqué Daniel Méry, adjoint à la forêt lors de son discours d'ouverture : «  A mon sens, cette baisse s’explique du fait que l’hiver dernier, vous avez fait une moyenne de 17 stères, la coupe que vous aviez à votre disposition étant exceptionnelle ».

Cinq euros le stère

Le prix de l’affouage reste inchangé à cinq euros TTC.
« L’acompte de trente euros que vous avez versé à l’inscription vous sera déduit lors du stérage de vos piles de bois par la Commission Forêt de la Commune. Cette année, il n’y aura qu’une parcelle à votre disposition. C’est la parcelle 41 d’une surface de 10 ha 57. C’est une coupe blanche située entre la sommière des Fontaines et la sommière de traverse (dernière sommière à droite au bas de la Route de Peintre). Il est vrai que cette parcelle est nettement moins bonne que l’an passé, mais dites-vous bien que la parcelle de l’an dernier était exceptionnelle. Je vous informe qu’à l’issue de votre lot terminé, pour les personnes qui le désireront, nous vous en redonnerons sans problème, à condition que le lot qui vous aura été attribué soit , bien sûr, terminé correctement », indiquait l'adjoint.
« Cette parcelle n’est pas située dans le périmètre du champ de tir de l’Armée donc vous pourrez y aller comme vous le voulez. Par contre, évitez d’y aller les dimanches et jours fériés qui sont des jours dédiés à la chasse au gros gibiers», précisait-il.

Les consignes et dates importantes

Marquer lisiblement les piles de bois afin que les membres de la Commission ne fassent pas d’erreur. Inscrire le numéro de lot et le numéro de filet afin que l’on puisse mesurer le plus juste possible, sachant que la charbonnette devra être empilée séparément pour ne pas être comptabilisée (diamètre inférieur à 7 cm). Tous les affouages devront être terminés impérativement pour le 15 Avril 2018. La Commission se rendra pour le stérage de vos lots le samedi 21 avril 2018. Dans la parcelle 41, le débardage devra être fait impérativement pour le 1er septembre 2018 (au pire le 15 septembre) : « La raison est simple, les ventes de chêne se font maintenant en juin et non plus en septembre et nous, élus, nous ne pouvons pas maîtriser les dates d’abattage », expliquait Daniel Méry. Des panneaux de «débardage interdit» seront posés et soumis à autorisation. Par conséquent, il sera interdit de débarder avant que toutes les parcelles aient été stérées et que les panneaux soient enlevés. Tout affouagiste ne respectant pas ces clauses se verra contraint de régler une amende de 300 euros. Avant de débuter la distribution, Damien Chauderon, agent ONF, a précisé l’emplacement de la parcelles, sa matérialisation, ses particularité et décrit les marquages qui désignent les arbres à abattre ou à laisser en place. Il a ensuite rappelé les règles élémentaires de sécurité.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Le bio vendra-t-il son âme au diable ?

« Nous sommes arrivés à un carrefour, je crains qu’émerge une agriculture bio à deux vitesses » "Il est beau mon bio, il est beau !" : sur les marchés comme ailleurs, nul besoin pour les producteurs de chanter les louanges de leurs produits. Le bio se vend bien, un phénomène en croissance exponentielle, mais ce succès pose de nombreuses questions.
Publié le 20/08/2018



Bloc-notes



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales