Hebdo 39 Dole - Auxonne


Ils ont donné du sens aux contresens

Samedi dernier, l'association Dolàvélo, créée depuis 2012 et qui regroupe 144 adhérents, a organisé une opération de visibilité baptisée "donnons du sens aux contresens (cyclables)". 
Il s'agissait ainsi d'être un maximum de cyclistes à emprunter les contresens cyclables à Dole pour aider à les faire entrer dans les moeurs. Vaste programme.
"Cela fait un an que les contresens ont été mis en place par la municipalité et cela continue de surprendre les automobilistes. Beaucoup d'usagers pensent même que nous faisons n'importe quoi et parfois, nous le font savoir pas très agréablement..." explique, avec la bonne humeur qui la caractérise, Annie Buchwalter, présidente de Dolàvélo.

En zone 30, toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes

En effet, depuis quelques années, l'article R110-2 du Code de la Route stipule qu'en zone 30 et en zone de rencontre (zone 20) toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes. Faut-il encore avoir connaissance de cette évolution législative...

Et la présidente de Dolàvélo de préciser : "Il ne s'agit pas de passer en force (comme tous les usagers, nous devons adapter notre vitesse aux conditions de circulation), mais de prendre notre place, qui, je le rappelle, est sur la chaussée, pas sur le trottoir. En tant qu'usagers vulnérables, nous n'avons aucun intérêt à jouer au plus fort " affirme-t-elle. Avant de conclure positivement : "Quand chacun y met du sien, tout se passe bien..."
Il est vrai qu'en terme de bruit, de gaz d'échappement, de particules fines, d'encombrement, ou encore de stationnement libéré pour les voitures (si cher aux commerçants du centre-ville), force est de reconnaître que le vélo n'a pas que des inconvénients...

Contact via le site internet : http://www.dolavelo.fr ou la page Facebook : https://www.facebook.com/pages/Dol%C3%A0v%C3%A9lo/654499207900347?fref=ts


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales