Hebdo 39 Dole - Auxonne

L'école Jeanne d'arc disparaît du paysage

  • Un ancien élève de l'école, désormais scolarisé à Pointelin contemple le chantier avec nostalgie.
  • Un ancien élève de l'école, désormais scolarisé à Pointelin contemple le chantier avec nostalgie.
  • Arrivée le 2 juin la pelleteuse devait bientot être équipée d'une pince de démolition.
  • Le démontage des huisseries et l’abattage des cloisons dévoilent des volumes impressionnants.
  • Un tri sélectif des matériaux est effectué sur le chantier.
  • La pince de démolition pèse plus de 2 tonnes.

Les travaux de déconstruction de l'ancienne école Jeanne d'Arc ont fait long feu.
En cause un désamiantage un peu plus complexe que prévu initialement. Le chantier de démolition a donc été retardé et l'ouverture d'un parking de 90 places prévue pour le 1er mai a été reportée à une date ultérieure. Néanmoins l'opération de désamiantage s'est terminée fin mai. Les premiers jours de juin ont vu l'école changer d'aspect avec le démontage des huisseries et la démolition des cloisons intérieures. Ce mercredi, une pelleteuse armée d'une pince de démolition a entrepris le grignotage du vaste bâtiment sous les yeux du député-maire qui tenait à assister personnellement au lancement de cette nouvelle phase du chantier. C'est Philippe Jaboviste, adjoint au maire en charge des travaux qui a donné le premier coup de pelle mécanique.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales