Hebdo 39 Dole - Auxonne

La Saône en Bourgogne : trois Communautés de Communes pour une même destination touristique

  • Dominique Girard, maire de Flammerans, Clément Doré, chargé de mission au château, Marie-Claire Bonnet-Vallet, présidente de CAP Val de Saône, Didier Lenoir, président du Mirebellois et Fontenois, et Jean-Luc Soller, président de Rives de Saône.
  • Dominique Girard, maire de Flammerans, Clément Doré, chargé de mission au château, Marie-Claire Bonnet-Vallet, présidente de CAP Val de Saône, Didier Lenoir, président du Mirebellois et Fontenois, et Jean-Luc Soller, président de Rives de Saône.
  • Marie-Claire Bonnet-Vallet, présidente de CAP Val de Saône, Didier Lenoir, président du Mirebellois et Fontenois, et Jean-Luc Soller, président de Rives de Saône.
« La Saône en Bourgogne », signature d’une destination touristique nouvelle en Val de Saône Vingeanne a aussi son logo. Celui-ci a été présenté vendredi dernier au château de Flammerans par Marie-Claire Bonnet-Vallet, présidente de la CAP Val de Saône et Vice-présidente du Conseil départemental de la Côte-d'Or, en charge du tourisme.

Ainsi, les communautés de CAP Val de Saône, Communes du Mirebellois et Fontenois et Rives de Saône se sont unies pour former une destination touristique sous l’égide du Pôle d’Equilibre Territorial Rural Val de Saône Vingeanne présidé par Laurent Thomas, représenté par son directeur Cyril Dornier.

« Le PETR Val de Saône Vingeanne va porter la démarche et va aussi la coordonner, il nous offre la possibilité de nous accompagner Cette destination touristique va être orientée vers l'itinérance et le patrimoine », commentait Marie-Claire Bonnet-Vallet.

Se forger une identité parmi le paysage touristique permet de se positionner en tant qu’offre touristique essentiellement tournée vers l’itinérance à pied mais surtout à vélo :

« Nous sommes au carrefour de plusieurs véloroutes d'envergure nationale voir européenne, dont la V50, nouvellement nommée L’échappée Bleue, de la Moselle à la Saône. Une voie cyclable qui relie Schengen-Apach, à la frontière avec l’Allemagne et le Luxembourg, à Lyon. Quand on parle d'itinérance, on parle bien sûr aussi de tourisme fluvial et je dirais que c'est véritablement notre ADN. Nous n'avons pas à rougir des fréquentations du canal du midi par exemple ; avec 4500 à 5000 bâteaux par an sur la Petite Saône, on se situe vraiment dans le trio de tête des cours d'eau navigables », soulignait Marie-Claire Bonnet-Vallet.

Tourisme fluvial et patrimoine

« On va s'arrêter pour visiter Saint-Jean-de-Losne, on va remonter à Auxonne qui réunit à la fois le tourisme fluvial et une découverte patrimoniale très forte, puis le port de Pontailler aussi très prisé par le tourisme de plaisance. L'autre élément identifiant de notre destination « La Saône en Bourgogne » c'est le patrimoine avec par exemple les châteaux de la Vingeanne, la ville de Bèze, l'un des sites les plus visité en Côte d'Or, etc ... », indiquait la présidente avant de présenter le logo.

Et de préciser : « Le O est aussi une évocation du hublot qu'on voit sur les bâteaux qui sillonnent la Saône. Aussi, nous invitons les visiteurs et les touristes à regarder à travers ce hublot, c'est la première vitrine de notre destination et après, nous vous invitons à rejoindre les Offices de tourisme avec les acueils de Seurre, Saint-Jean-de-Losne, d'Auxonne, de Pontailler, de Mirebeau, de Bèze et de Fontaine-Française qui vont être le relais en local et surtout en amont du voyage avec une belle visibilité sur le net ».

Pour Marie-Line Duparc, maire de Saint-Jean-de-Losne présente dans la salle : « C'est un très bel outil de communication et nous manquions de cet outil pour travailler ensemble sur l'itinérance ».

De quoi espérer encore un peu plus de développement économique, sur le secteur.


Le logo « La Saône en Bourgogne » : décryptage subliminal...

Le logotype traduit les caractéristiques du territoire à dominante rurale, propice aux loisirs de pleine nature et marqué par une histoire tumultueuse dont témoigne le patrimoine bâti de différentes époques.

Pensé autour de la voyelle « ô » avec son accent circonflexe, lettre centrale du nom SAÔNE, colonne vertébrale de la destination touristique prolongée au Nord par le Canal Champagne-Bourgogne.

Le ô phonétiquement évoque l’eau sous toutes ses formes omni présente en Val de Saône Vingeanne.

Ce ô est accentué lorsqu’il est prononcé avec l'accent local, à la frontière du Jura. Il résonne et sa consonance reste en mémoire.

Signe distinctif de la signature, le ô s’habille de couleurs.

L’accent circonflexe se colore des tuiles vernissées, particularité de l’architecture Bourguignonne. Tandis que les rondeurs de la lettre « o » revêtent les couleurs de la nature :

Le doré des cultures le bleu de l’eau et le vert, indissociable du bleu pour représenter le secteur « vert et bleu »

Enfin, le « O » ouvert en son centre symbolise la promesse de convivialité, d’ouverture et d’accueil pour partager la culture de l’art et du plaisir de vivre.

 

Le logo

Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales