Hebdo 39 Dole - Auxonne


Le boulanger saint-vitois Franck Jeannin, troisième prix du Concours National de la meilleure baguette à Paris !

  • Franck (et la coupe), à la boulangerie.
  • Franck (et la coupe), à la boulangerie.
  • Franck (et la coupe), à la boulangerie.
Les résultats du jury sont tombés et Franck Jeannin a porté haut les couleurs de la Franche-Comté, apportant à notre région le troisième prix d’un concours de niveau national.

La quatrième édition du concours national de la meilleure baguette de tradition française a été remportée par la Japonaise Mei Narusawa, première femme (qui plus est étrangère) à être couronnée par ce titre. 

Mei, 34 ans, qui exerce à Mertzwiller, en Alsace,  a appris le métier au Japon chez M. Bigot. Elle a ensuite travaillé en boulangerie successivement à Nice, puis chez Éric Kayser, au Japon et à Paris. Elle a enfin posé ses valises à la boulangerie Durrenberger située à Mertzwiller dans le Bas-Rhin. Son rêve serait d’ouvrir une boulangerie… Pourquoi pas en Alsace.
Le deuxième prix fut attribué à Benoît Lalande (Occitanie). Ce jeune boulanger de 25 ans est installé à Cazals depuis à peine deux ans. Il a obtenu son CAP Boulanger et un BEP Pâtissier avec une Mention Complémentaire de chocolatier.

Enfin, le troisième prix est revenu à Franck Jeannin, boulanger à Saint-Vit.

Fils de Boulanger, Franck a toujours voulu exercer ce métier et a commencé à travailler à l’âge de 20 ans. Il a tenu sa première affaire à 23 ans, pendant 8 ans. Il est actuellement patron de sa deuxième affaire, aux côtés de son épouse. Il souhaiterait continuer à faire des concours, car, dit-il : « Il n’y a rien de mieux pour progresser et se remettre en question ».
Une louable démarche...


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

2017 : l'année des serpents ?

La saison des amours bat son plein pour les reptiles La période de reproduction atteint actuellement son apogée. Les serpents doivent impérativement se chauffer pour s'accoupler, et sortent donc beaucoup plus de leur habitat naturel. C'est pourquoi nous pouvons ressentir, à tort, cette illusion d'en être envahis.
Publié le 19/06/2017



Bloc-notes

SAINT AUBIN : LOTO

Publié le 19/06/2017

SAMPANS : FEUX DE LA SAINT JEAN

Publié le 19/06/2017

LABYRINTHE

Publié le 19/06/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales