Hebdo 39 Dole - Auxonne


Paulette et Ernest se sont dits "oui" devant l'adjoint au maire

  • Entrée des mariés dans l'atrium.
  • Entrée des mariés dans l'atrium.
  • Lecture des "articles modifiés du code civil".
  • Paulette et Ernest échangent les alliances.
  • Un baiser compliqué avec un nez rouge.
Jour de fête à l'EHPAD Ermitage à Arbois vendredi 9 juin, pour une célébration de mariage unique en son genre. Un projet fou né de la relation entre les clowns et les personnes atteintes de maladies neuro-évolutives.

Paulette et Ernest les deux clowns « relation’ailes de « La Machine à Gazouiller » ont l’habitude depuis quelques semaines de venir visiter les résidents de l’EHPAD de façon impromptue et c’est justement lors d’un repas, entre deux bouchées, que Raymonde, résidente de l’établissement, leur a posé la question « êtes-vous mariés ? ». « Non » ont répondu les clowns, et Raymonde offusquée, rétorqua « il faut quand même vous marier, ça ne se fait pas de vivre comme ça ».

La réflexion a été entendue et comme le rappelait Philippe Bruniaux, médecin gériatre, « on considère que l’avis du résident contribue à la vie de la maison, on a donc saisi l’occasion ».
C’est ainsi qu’à partir de là, toute l’équipe s’est mise dans une dynamique commune, spontanée et joyeuse.

Des "jeunes faux mariés"...

De l’aide-soignante qui a fabriqué les alliances à l’ergothérapeute en charge de la confection du coussin en forme de cœur où reposaient les anneaux, en passant par les cuisines, les animatrices et tous les membres du personnel ….sans oublier les bénévoles de l’association « Avec eux » toujours prêts à donner un coup de main. 

Tout était donc au point ce vendredi 9 juin. Les résidents avaient déjà pris place autour des tables nappées de blanc, lorsque les deux mariés ont fait leur entrée dans l’atrium de l’EHPAD en même temps qu’Irénée Sage au piano et Mathieu Faivre-Vuillin à l'accordéon égrenaient quelques notes de musique.
En présence de Tante Anne la doyenne d’Arbois et Alain, tous deux résidents et  témoins des mariés, et bien sûr de l’adjoint au maire Philippe Bruniaux qui avait revêtu l’écharpe tricolore, Paulette Mimolette et Ernest Saperlipopette ont échangé leur consentement suivi du traditionnel "oui" puis les alliances, le baiser du jour et ont même signé le « certificat de mariage » sous les applaudissements et les hourras de tous les participants. Repas et "bal" suivaient la cérémonie.

Cette magnifique journée entre dans le cadre du projet culture à l’hôpital. L’événement très apprécié des résidents leur a permis de s’investir, donner des idées pour la cérémonie et surtout raviver des souvenirs heureux. Les « jeunes faux mariés » continueront à apporter bonne humeur, enthousiasme, poésie et bien-être aux résidents de l’EHPAD.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Coup de fatigue !

Pour reprendre le bon rythme Qu’est-ce que la fatigue ? Un symptôme de maladie en évolution ? Un état transitoire mais bénéfique ? Faut-il absolument lutter contre la fatigue ? A-t-elle des remèdes ? Beaucoup de questions se posent quand on évoque la fatigue, surtout celle liée à la pleine saison estivale qui généralement fait ressentir son accumulation dans la seconde quinzaine d'août. A ce sujet, Pascal Jobez, médecin généraliste et élu dolois en charge des politiques de Santé, livre quelques conseils de circonstances.
Publié le 21/08/2017


Mazda MX-5 RF : la tête dure

Publié le 17/08/2017

Bloc-notes

ABERGEMENT LA RONCE : LOTO

Publié le 24/07/2017

AUMUR : FETE PATRONALE

Publié le 17/07/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales