Hebdo 39 Dole - Auxonne

Premières études de sol pour le parc éolien Jura Nord La Comtoise

  • Pendant les études de sol.
  • Pendant les études de sol.
Première étape de la construction du parc éolien Jura Nord La Comtoise, les études préalables de sol viennent de se dérouler sur les communes concernées : Gendrey, Sermange et Saligney.

Porté par le groupe Velocita Energies (spécialisé dans le développement, le financement, la construction et l’exploitation de parcs éoliens) et le développeur Opale Energies Naturelles, en partenariat avec les collectivités locales (la CC Jura Nord et les communes de Gendrey, Sermange et Saligney), ce projet de parc éolien prévoit l’aménagement de onze aérogénérateurs. Après la première phase de développement assurée par le développeur local Opale Energies Naturelles (études de faisabilité, schéma d’implantation, obtention des autorisations…), place désormais à la pré-construction opérée par Velocita Energies.

Alors que le Préfet du Jura autorisait la construction de ce parc éolien par arrêté préfectoral du 27 juillet 2017, les premiers engins de forage ont débarqué sur les terrains concernés début avril. Effectués par le bureau d’études Icseo, ces investigations permettent de caractériser la nature des sols, et d’apporter les éléments nécessaires au dimensionnement des fondations qui soutiendront les éoliennes.

 

Une énergie réinjectée dans le réseau de distribution local

 

Les onze machines seront espacées de quelque 300 mètres et devraient atteindre une hauteur maximale de 150 mètres. L’implantation, d’une puissance installée d’environ 24 MW, contribuera de manière significative à la production d’énergie renouvelable locale. Elle produira annuellement 50 millions de kWh, soit l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 10 000 ménages (moyenne intégrant toutes les consommations domestiques, y compris l’eau et le chauffage), correspondant à quelque 23 000 habitants (deux fois la population de la Communauté de Communes de Jura Nord). L’énergie électrique produite par le parc éolien sera transportée jusqu’au poste de Saint-Vit, qui alimente lui-même le territoire de Jura Nord.

De fait, le parc couvrira en partie la consommation électrique des habitants de la communauté de communes.

 

Un chantier colossal

 

Les aérogénérateurs seront livrés en plusieurs éléments par convoi exceptionnel, notamment les sections de tour, nacelles et pales de 55 mètres. A ce jour, le constructeur des aérogénérateurs n’a pas encore été retenu. Le choix devrait être arrêté fin 2018. Le début de la construction est quant à lui programmé pour l’été 2019, pour un montage des éoliennes début 2020. Il faudra compter une semaine de travaux, par temps clément, à l’aide de grues géantes, pour le montage d’une éolienne.

En parallèle des travaux du parc éolien, Enedis, gestionnaire du réseau de distribution d’électricité, réalisera les travaux de raccordement qui permettront l’injection de l’électricité produite.

Au terme des travaux, une période de test de plusieurs jours sera effectuée avant le démarrage de la production et la vente de l’électricité verte via un contrat avec EDF pour une durée de quinze ans. Après la mise en service, Velocita Energies assurera le suivi environnemental et technique du parc éolien, ainsi que sa conformité acoustique.

 

Plus de 30 000 euros par éolienne et par an...

 

La phase de consultation des entreprises de travaux interviendra au cours de la seconde partie de l’année. Comme pour ses précédents projets, Velocita Energies souhaite privilégier les entreprises locales.

Egalement dans le cadre du projet, des mesures compensatoires pour l’amélioration du cadre de vie des communes d’implantation sont prévues (aménagements paysagers, enfouissement de réseaux…).

Par ailleurs, outre l’impact économique et la volonté d’emploi local, les communes et l’intercommunalité verront leurs revenus sensiblement augmenter. Les retombées fiscales pour les collectivités locales représentent plus de 30 000 euros par éolienne et par an.

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire

Ajouter un commentaire

Imprimer     Fermer