Hebdo 39 Dole - Auxonne


Quand les services de l'Etat livrent leur bilan


  • Les parlementaires entouraient les services de l'Etat.
  • Les conseillers départementaux se sont prêtés au traditionnel jeu des questions.
Vendredi dernier, le Préfet a présenté aux conseillers départementaux, députés et sénateurs, le rapport d’activité des services de l’Etat dans le Jura en 2016. Les élus en ont profité pour faire part de leurs interrogations concernant l’avenir de l’hôpital de Saint-Claude, la cote touristique du lac de Vouglans, la carte scolaire, ou encore le terrorisme…

Sur l’hôpital de Saint-Claude


Pour le Préfet, il ne s’agit pas seulement d’un problème financier, de déficit, mais d’un problème de « continuité des soins ». Richard Vignon invite à une réflexion sur le département, « un diagnostic partagé sur le Jura », comme l’a résumé le président Clément Pernot.


Sur Vouglans


L'Etat est particulièrement vigilant sur la cote du lac de Vouglans. Le Préfet a rappelé qu’il a refusé un deuxième lâcher d’eau. Pour lui, « il faut réfléchir plus loin ». La question de l’eau est une question d’avenir pour Richard Vignon, qui a annoncé que les scientifiques prévoient d’ici « 2050 une diminution de 30 % des débits de nos rivières ».


Sur les aires de grand passage


Comme chaque été, les problèmes sont multiples, se plaignent les élus.
« Même si on a réalisé une aire de grand passage comme à Dole, intervient le conseiller départemental, Franck David, on n’a pas résolu grand-chose. Il y a plus souvent des passages que des grands passages et des fois, des groupes qui ne se supportent pas utilisent d’autres terrains et les dégradent. »
Le Préfet a rappelé que l’Etat intervient « si la collectivité satisfait son obligation ». Il a également « réactivé le médiateur.  « Mais le sujet restera récurrent du fait de quelques-uns qui ne respectent pas les règles d’usage ».
Sur le cas des Rousses – la commune a récupéré voitures épaves, poteaux incendie détruits, un nettoyage estimé à 5 000 euros il y a quelques jours -, le Préfet a invité le maire à déposer plainte.

Sur la lutte contre les escroqueries



Le Préfet a particulièrement insisté sur les escroqueries et infractions économiques et financières dont les entreprises sont victimes. Le phénomène est en hausse. « Deux chefs d’entreprise ont été impactés lourdement dernièrement », a-t-il illustré. La préfecture a mis en place des réunions d’information. Le Préfet a regretté qu’elles ne mobilisent pas les patrons.


Sur la sécurité routière


« Les résultats sont mauvais », a commenté le Préfet.
18 morts en 2015, 29 en 2016 et 2017 ne se présente pas sous de meilleurs auspices. La vitesse, qu’elle soit en excès ou inadaptée, est la source de 15 des 29 accidents mortels et l’alcool est à l’origine de 6 sinistres tragiques.

Sur les demandeurs d’asile

Les appels à projets concernant les créations de places dans les centres d’accueil pour demandeurs d’asile ont porté la capacité d’accueil à un total de 350 places contre 200 en 2015.
Deux associations gestionnaires sont positionnées : l’association Saint-Michel le Haut pour 207 places réparties dans les communes sur l’ensemble du territoire départemental et l’association le Saint Jean pour 123 places, réparties dans les villes de Dole (103) et de Morez (20).

Pour faire face au desserrement du Calaisis et des campements parisiens, le Jura a ouvert en décembre 2016 un centre d’accueil et d’orientation pour les migrants avec une capacité d’accueil de 29 places.

Concernant l’accueil des réfugiés statutaires en provenance des hotspots de Grèce et d’Italie, l’Etat a piloté un comité départemental « plan migrants » afin de mobiliser des logements sociaux et de proposer un accompagnement social dédié.

 

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Coup de fatigue !

Pour reprendre le bon rythme Qu’est-ce que la fatigue ? Un symptôme de maladie en évolution ? Un état transitoire mais bénéfique ? Faut-il absolument lutter contre la fatigue ? A-t-elle des remèdes ? Beaucoup de questions se posent quand on évoque la fatigue, surtout celle liée à la pleine saison estivale qui généralement fait ressentir son accumulation dans la seconde quinzaine d'août. A ce sujet, Pascal Jobez, médecin généraliste et élu dolois en charge des politiques de Santé, livre quelques conseils de circonstances.
Publié le 21/08/2017


Mazda MX-5 RF : la tête dure

Publié le 17/08/2017

Bloc-notes

ABERGEMENT LA RONCE : LOTO

Publié le 24/07/2017

AUMUR : FETE PATRONALE

Publié le 17/07/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales