Hebdo 39 Dole - Auxonne


Rentrée des classes : crèches, écoles et cantines...

  • Jean-Marie Sermier Député, Jean-Baptiste Gagnoux Maire de Dole et les adjoints, Esther Schlegel et Nathalie Jeannet.
  • Jean-Marie Sermier Député, Jean-Baptiste Gagnoux Maire de Dole et les adjoints, Esther Schlegel et Nathalie Jeannet.
  • L'accueil des élus par les écoliers.
La rentrée des classes était bien le 4 septembre pour les élèves des écoles primaires et maternelles à Dole, comme ailleurs. La Grande Tablée chargée de fournir les repas, s’est aussi remise « aux fourneaux ». Tour d'horizon des différentes structures locales, et des investissements qui y sont liés.

Durant l’été des travaux étaient menés dans certaines écoles afin d’améliorer le quotidien tant des enfants que des adultes qui les encadrent. Le principal chantier de ces vacances scolaires a été celui de l’Ecole Wilson. Dans la continuité de ce qui a été réalisé à l’Ecole Pointelin, l’Ecole Wilson va aussi se moderniser et faire l’objet d’une vaste réhabilitation jusqu’à 2018.
Déjà durant l’été, il a été aménagé une voirie pour sécuriser les abords de l’école et un parking minute de 25 places dans la cour de l’ancienne halte-garderie « L’île enchantée ». De cette manière les parents qui déposent leurs enfants peuvent dès la rentrée accéder par la rue Faustin-Besson et ressortir avenue de la Paix. Une voie pour les cyclistes et les piétons a également été créé.
Les locaux qu’occupait « l’Ile Enchantée » sont en cours de travaux afin d’accueillir le périscolaire, et ce au plus tard fin novembre. L’école Wilson n’avait pas d’espace prévu pour cet accueil avant cela, aussi ces 230 m2 en plus lui donnent un second souffle. Cela permettra d’aménager une bibliothèque, deux salles d’activités manuelles ainsi que des toilettes, des vestiaires, un office et des locaux techniques.

1969 élèves, des effectifs stables

Ce lundi 4 septembre, les enfants et parents ont connu un accueil particulier à l’Ecole Wilson puisque Jean-Marie Sermier, Député et Jean-Baptiste Gagnoux, Maire de Dole, accompagné de deux adjoints, étaient là dès 8H15 pour rencontrer des parents et constater le nouveau fonctionnement.

Il est à noter qu’il y a aussi eu des travaux à l’Ecole Rochebelle avec l’installation d’un grillage d’enceinte et le remplacement de la porte du gymnase ainsi que des réparations et petits travaux à Beauregard, aux Sorbiers, à Georges-Sand et Saint-Exupéry, le tout pour un budget de 177 321 euros. La maintenance et les travaux d’entretien se poursuivront même après la rentrée et ce sera le cas à la Bedugue par exemple avec le remplacement du grillage de l’école maternelle qui sera fait à l’automne.

Le nombre d’écoliers arrêtés au 30 août est de 1 969 dont 731 enfants en maternelle répartis en trente classes et 1 238 élémentaires dispatchés dans cinquante classes auxquelles il faut rajouter quatre classes ULIS (Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire). En 2016, ils étaient 1 973 et en 2015 au nombre de 1 902. 

 

Investir pour les plus jeunes

Une structure neuve a été réalisée, rue Sombardier pour accueillir la halte-garderie « l’île enchantée ». D’important travaux ont été réalisés à la crèche « Les Lutins » pour un montant de 119 060 euros avec le changement des menuiseries extérieures, la pose d’un faux-plafond, des modifications d’éclairages et des peintures et le tout en trois semaines, sur la période de fermeture annuelle. A l’automne, une dalle sera refaite à la cave et divers autres aménagements pour 30 000 euros. Cet e supplémentaires. Cet espace n’avait pas bénéficié de travaux depuis de nombreuses années et il était urgent de pouvoir réhabiliter, c’était devenu une priorité du moment afin d’accueillir les tous petits dans de bonnes conditions dès le 7 août. Les parents sont contents de ce changement et leurs retours sont très positifs. Les enfants se sont vite adaptés et ont bien investis l’espace.

Des climatiseurs ont également été installés au multi-accueil « Les Petits Loups ». Il est rappellé que les commissions crèches se déroulent tous les deux mois afin d’accueillir les nouveaux enfants et les effectifs montent en charge petit à petit au cours de l’année. Les parents qui retiennent la crèche comme mode d’accueil pour leurs enfants, signent un contrat à l’année. Par contre pour la Halte-garderie, les familles peuvent inscrire leur enfant du jour pour le lendemain.

Pour les personnes qui arrivent sur la ville, il leur est conseillé de s’adresser au Relais des Assistantes Maternelles (RAM) afin d’obtenir toutes les informations sur les différents modes de garde.  

 

La Grande Tablée reprend du service


 

La Grande Tablée a fermé ses portes du 18 avril au 4 septembre pour raison de travaux. Pendant ce temps l’équipe est allée travailler à Lons Le Saunier. Cette organisation a été possible grâce à la Société Publique Locale du Grand Dole Développement 39 qui avait été créé par Dole et le Grand Dole et qui a pu montrer sa performance lors de cette action. C’était un vrai challenge que de faire les travaux sur un temps aussi court. La capacité à produire était arrivée à saturation avec une production de 2 500 repas par jour.
Deux nouvelles communes, Baverans et Authume, ont demandé à être livrées à la rentrée aussi il était important d’augmenter la capacité de production à 4 000 repas jour. Pour ce faire, il était indispensable de réhabiliter la cuisine en pensant à plus de matériel adéquate, une meilleure organisation afin de gagner du temps et un espace froid plus important. Trois grands objectifs étaient à atteindre dont produire plus de « fait maison », développer un partenariat avec la légumerie de Lons Le Saunier en circuit court, permettant des légumes frais, et obtenir un meilleur outil de travail à long terme. Le montant total des travaux a été de 1 400 000 euros hors taxe.
Dans les projets à venir, il y a bien sûr la Maison de l’Enfance Cours Clémenceau pour laquelle la réflexion et l’étude avancent à un bon rythme. A suivre.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

175 bénévoles à la rencontre des Jurassiens les plus nécessiteux

« Il n’y a pas forcément plus de pauvres, mais ceux qui le sont, le sont encore plus » Coup de projecteur sur l'activité du Secours Catholique. Hélas, toujours en progression.
Publié le 20/11/2017


Citroën C3 Aircross : nouveau rôle pour une nouvelle vie

Adieu au C3 Picasso, monospace familial qui a tant donné de sa personne sur les autoroutes des vacances ! Bienvenue au C3 Aircross qui adopte le style des SUV tout en imposant sa griffe originale ! Un nouveau venu qui redistribue les cartes entre Peugeot et Citroën.
Publié le 10/11/2017

Bloc-notes



Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales