Hebdo 39 Dole - Auxonne


Rugby : le GDR confirme sa suprématie

  • A l'image de Bula, et de sa percussion fracassante, le GRD a livré une entame parfaite.
  • A l'image de Bula, et de sa percussion fracassante, le GRD a livré une entame parfaite.
  • L'expérience de Bourcet a beaucoup apporté à l'arrière.
  • En touche, les Lynx ont aussi maitrisé leur sujet.
  • Sorti très vite sur blessure, Dormoy a su faire parler sa puissance.
  • Le duo d'entraineurs : David Préciat et Brice Sarandao.
  • Pas moins de 800 spectateurs garnissaient les tribunes de Bobin pour ce derby jurassien.
  • Pas moins de 800 spectateurs garnissaient les tribunes de Bobin pour ce derby jurassien.
Avec trois victoires en autant de rencontres, et plus que jamais en tête de leur poule, les joueurs de Brice Sarandao et David Préciat sont bien partis pour espérer terminer dans les deux premières places. Objectif affiché par le club cette année...

Bien qu'ayant conclu le premier bloc de trois rencontres avec trois succès à la clé, la dernière prestation que le Grand Dole Rugby a livré, à domicile face au C.S Lons, incite à un constat certes positif mais mitigé.
Car malgré le 15 à 0 en leur faveur à la pause, les lynx ont ensuite ralenti le rythme, préférant gérer la seconde période, plutôt que de se livrer pour enfoncer le clou et creuser l'écart au tableau d'affichage.
On retiendra tout de même les belles performances individuelles des arrières à l'image de Bula ou Bourcet, ainsi que la puissance montrée par les avants, comme Dormoy, même si ce dernier devait quitter la pelouse bien prématurément.
Au final, une individualité de Neiceru privait les Grand Dolois du bonus offensif dans les dernières secondes de la partie. De quoi laisser les 800 spectateurs garnissant les tribunes de Bobin sur un avis partagé...

Quand la machine rouge et blanche se met en route...

Cela dit, même s'il n'affiche pas l'ampleur escomptée, le score de 28 à 13 ne doit pas occulter le fait que les joueurs locaux ont survolé les débats durant l'entame. Mais les Lédoniens ont joué crânement leur chance. Sachant parfaitement, malgré la jeunesse de leur effectif, déjouer et faire le dos rond, quand il le fallait, au plus fort de l'orage.
Quoi qu'il en soit, le GRD a démontré en début de rencontre que quand la machine rouge et blanche se mettait en route, elle était capable de rapidement cibler et amoindrir l'adversaire. Tranchants, vifs, âpres au combat, les hommes de Brice Sarandao et David Préciat devraient logiquement parvenir à imposer leur jeu durant toute la saison.
De bonne augure pour la prochaine confrontation qui aura lieu ce samedi 14 octobre, à 18h30, au stade Maurice Jabry de Besançon.
Notons enfin que l'équipe réserve s'est quant à elle imposée sur le score sans appel de 45 à 0.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Reprise économique, baisse du chômage, réforme préfectorale : tendances et perspectives...

L'actualité jurassienne, point par point Déjà évoqués pour certains avant l'été, de nombreux sujets ont été échangés entre la presse jurassienne et le préfet Vignon, désireux de garder le contact avec la population. Morceaux choisis.
Publié le 16/10/2017



Bloc-notes

Soirée célibataire à pleure

Publié le 06/10/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales