Hebdo 39 Dole - Auxonne


Saint-Vit : trois questions à Pascal Routhier

  • Pascal Routhier est chaque jour en suivi des chantiers de la municipalité.
  • Pascal Routhier est chaque jour en suivi des chantiers de la municipalité.
  • Pascal Routhier est chaque jour en suivi des chantiers de sa municipalité!
Le point sur les avancées et nouveautés pour ce printemps.

Pascal Routhier, quoi d’actuel pour les saint-vitois et les petites communes environnantes ?

Comme toujours, notre but est d’amener le meilleur à tous nos concitoyens ainsi qu’à tous les habitants en périphérie de notre ville qui participent eux aussi à son développement. Par exemple, depuis la regrettable fermeture de notre gare, nous avons réagi en mettant en place une permanence en mairie les vendredis de 9h30 à 11h30, ceci étant fait pour ne pas abandonner les gens qui ne sont pas tous sur internet et qui ont toujours pour habitude d’avoir acheté leur billet de train en gare…  Nous pouvons également indiquer les multiples travaux pour le bien-être des habitants, pas moins de huit gros chantiers ont été ou sont en cours de finition Rue Charles de Gaulle, Rue de la Craie, Rue de Manrey, Rue de Beausite, Rue du Bois d’Ambre où nous avons dû faire face à des dépôts sauvages de poubelles et autres déchets, etc…

Ceci est inadmissible, mais nous restons sur le pont pour que notre Ville se place dans celles qui offrent une bonne qualité de vie à ses habitants. Bien sûr, grâce à nos gendarmes, il existe une sécurité exemplaire.  

 

La Culture reste un de vos chevaux de Bataille

C’est une évidence! Nous désirons que la culture soit accessible dans la ville pour tous les habitants et principalement pour notre jeunesse : l’heure du conte, la fête mondiale du conte, la littérature « Kialulira», l’agenda des mots passants, les concerts confidentiels, le festival du Chat Pitre, le Cinéma, autant d’événements à retrouver...

 

Vous avez décidé que l’Hôtel-restaurant du centre-ville « Le Soleil d’Or » ne devait pas disparaître malgré sa fermeture voici près de deux ans ?

En effet, je ne pouvais pas me résoudre à une telle fermeture en cœur de ville, notre commune se doit de ne pas lâcher son histoire, le Soleil d’Or était autrefois un relais de diligences ; devenu un restaurant et un hôtel, je juge qu’il doit survivre.

Ainsi ai-je mis tout mon poids pour refaire entièrement les locaux afin de pouvoir proposer aux repreneurs potentiels un lieu clef en mains pour qu’ils puissent gérer et travailler dans des conditions optimales.

À ce jour, nous avons plusieurs prétendants dans le domaine privé, les travaux seront achevés autour de septembre de cette année. Je pourrais d’ici là vous en dire plus à ce sujet...

 


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales