Hebdo 39 Dole - Auxonne


Sida : moins de morts mais toujours autant de préjugés...

  • Mourad Benlarbi, nouveau président de Sida Solidarité 39.
  • Mourad Benlarbi, nouveau président de Sida Solidarité 39.
Sida Solidarité 39 soutient une partie des 900 malades de notre région, souvent très isolés. La généralisation des tests de dépistage rapide fera-t-elle baisser ce chiffre ?

Il est loin le temps où le Sida fauchait des milliers de jeunes à l’aube de leurs vies. Grâce à un ou deux comprimés par jour, l’espérance de vie des malades actuels avoisine celle des jurassiens sains de corps (à condition d’être dépistés précocement). Un message d’espoir lorsqu’on repense aux dizaines de cachets à ingurgiter aux débuts de la trithérapie.

Message d’espoir porté par Sida Solidarité 39, en charge de la lutte contre cette grave pathologie touchant environ 900 personnes en Bourgogne Franche-Comté (60 nouvelles par an).

« Des chiffres plutôt stables ces dernières années » contextualise Coralie Ruga, animatrice basée au siège lédonien de l’association. Heureusement, notre région reste une des moins touchée de France, mais la vigilance reste de mise.

« L’utilisation du préservatif (seul moyen fiable de se protéger) se raréfie à tous les âges, ce qui contribue à l’essor de certaines maladies sexuellement transmissibles (MST) comme la syphilis et le chlamydia ».

La peur du Sida s’est estompée, mais curieusement les préjugés qui l’entourent ont la vie dure : « boire dans le même verre qu’un malade, ou lui faire la bise ne sont pas contaminants » rappelle l’animatrice.

Les hétérosexuels aussi...

 

L’association porte donc encore et toujours ses efforts sur l’écoute et l’accompagnement des malades (y compris à leur domicile ou à l’hôpital). Les malades demeurent très seuls, n’osant souvent pas évoquer leur pathologie même auprès d’amis ou de leurs familles. Comme les préjugés, les discriminations perdurent, que ce soit pour l’accès aux prêts immobiliers ou pour l’accès aux soins (trouver un dentiste par exemple).

Sida Solidarité 39 a également réalisé l’an dernier près de 60 interventions en milieu scolaire auprès de jeunes de plus de 14 ans, et d’autres interventions sur les lieux à risque. Elle est depuis peu habilitée à réaliser des tests rapides à d’orientation diagnostic, les fameux TROD qui ont révolutionné la lutte contre la maladie. Une simple goutte de salive permet en effet de savoir rapidement si l’on est porteur ou non du VIH.

10.000 personnes seraient porteuses du virus en France sans le savoir, et la majorité des contaminations se font par des rapports non protégés.

Faut-il le rappeler ? Le Sida n’est pas l’apanage des homosexuels (50% des contaminés), être hétérosexuel (50% des contaminés) ne prémunit aucunement contre le virus...

 

Contact : 06 48 17 49 75


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Le bio vendra-t-il son âme au diable ?

« Nous sommes arrivés à un carrefour, je crains qu’émerge une agriculture bio à deux vitesses » "Il est beau mon bio, il est beau !" : sur les marchés comme ailleurs, nul besoin pour les producteurs de chanter les louanges de leurs produits. Le bio se vend bien, un phénomène en croissance exponentielle, mais ce succès pose de nombreuses questions.
Publié le 20/08/2018



Bloc-notes



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales