Hebdo 39 Dole - Auxonne


Trois questions à Raoul Langlois, maire d'Auxonne

  • Raoul Langlois, maire d'Auxonne.
  • Raoul Langlois, maire d'Auxonne.
Compétence enfance-jeunesse, taxe d'habitation et revitalisation du centre-bourg : rencontre avec le premier magistrat auxonnais.

Lors de la dernière réunion de la Communauté de Communes CAP Val-de-Saône, vous avez laisser entendre que la commue d'Auxonne souhaiterait reprendre la compétence enfance-jeunesse, pourquoi ce choix ?

En effet, j'ai indiqué que la Commune d'Auxonne serait intéressée par une reprise de la compétence enfance-jeunesse. Actuellement il y a deux gestions différentes, nous souhaitons qu'il y ait une gouvernance commune. On se dirigerait vers ce qui se passe sur l'ex-canton de Pontailler-sur-Saône où cette compétence relève des communes ou des RPI.

D'autre part, une certain nombre de parents ne sont pas satisfaits du service rendu, malgré les améliorations apportées suite à l'audit que nous avions demandé depuis quelques années. Néanmoins, nous sommes ouverts à la discussion, je dois rencontrer la présidente de la Communauté de communes CAP Val-de-Saône, Marie-Claire Bonnet-Vallet.

80% des ménages seront exonérés de taxe d'habitation dès 2018 : quel est votre analyse à ce sujet ?

 C'est une bonne nouvelle pour le contribuable. Pour notre part c'est une mauvaise nouvelle car les mesures de compensation ne sont jamais assurées dans la durée. Concrètement, la taxe d'habitation représente plus de 20% des recettes de fonctionnement. La marge de manœuvre pour élaborer notre budget sera réduite aux impôts fonciers. D'autre part, s'ajoute les baisses de dotations de l'état et de nouvelles charges qui nous incombent comme le traitement des demandes de carte d'identité nationale ou l'enregistrement des PACS.

Où en est le programme de revitalisation du centre-bourg lancé en septembre 2016 ?

Le bureau d'étude a pratiquement terminé son diagnostic et ses propositions. Un comité technique se réunira bientôt pour hiérarchiser les actions en fonction des moyens financiers. Globalement, il y en a pour environ quatre millions d'euros d'après les chiffres du bureau d'étude. Le conseil municipal se prononcera en fin d'année pour pouvoir débuter une première tranche en 2018, certainement dans la grand rue. Ces travaux occasionneront une gêne notamment pour les commerces, d'où la nécessité de les planifier en concertation avec les commerçants.


Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Reprise économique, baisse du chômage, réforme préfectorale : tendances et perspectives...

L'actualité jurassienne, point par point Déjà évoqués pour certains avant l'été, de nombreux sujets ont été échangés entre la presse jurassienne et le préfet Vignon, désireux de garder le contact avec la population. Morceaux choisis.
Publié le 16/10/2017



Bloc-notes

Soirée célibataire à pleure

Publié le 06/10/2017


Les journaux partenaires

© 2013-2017 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales