Hebdo 39 Dole - Auxonne

Un nouveau président pour la Maison du patrimoine d’Orchamps

  • Georges Curie et Alain Frionnet.
  • Georges Curie et Alain Frionnet.
Après neuf années de bons et loyaux services, Georges Curie vient de passer le relais de la présidence de la Maison du patrimoine d’Orchamps à Alain Frionnet.

Fondée en 2000 par Alain Gagneux, son premier président, la Maison du patrimoine d’Orchamps est une association qui rayonne bien au-delà de la commune.
Elle s’attache, par le dynamisme et l’engagement de ses bénévoles, à faire la promotion du patrimoine nord jurassien. Par la publication et la diffusion de son bulletin semestriel, « Trames de vie », l’organisation des Journées du patrimoine de pays et des moulins, une exposition et plusieurs conférences, elle anime le territoire à travers plusieurs événements forts annuels.
En 2008, lorsque Georges Curie, ancien conseiller Livre Lecture à la DRAC de Franche-Comté, prend les rênes, le rayonnement de l’association et la zone de diffusion du bulletin s’étendent.
« Après neuf années de présidence, j’ai souhaité passer la main, explique Georges Curie. Durant cette période, j’ai observé un engouement grandissant des gens pour le patrimoine, et une véritable motivation des bénévoles. » Autour d’un noyau fort d’une vingtaine de bénévoles, la Maison du patrimoine recense aujourd’hui 220 adhérents. « Le ciment de notre association, c’est le bulletin, diffusé à 500 exemplaires. Il est très attendu, crée le lien avec les adhérents, met en lumière un patrimoine auquel on n’aurait pas pensé. Nous prenons soin de faire un vrai travail de vulgarisation ».
Aux manettes de la mise en page depuis neuf années, il continuera à donner la main pour la conception graphique du magazine. Distribué aux adhérents, dont une cinquantaine de communes, son abonnement fait partie de l’adhésion annuelle de 15 euros. Georges Curie va poursuivre néanmoins son implication au sein de l’association, en tant qu’adhérent et secrétaire adjoint.

Attirer les jeunes générations

Membre de l’association depuis 2009, Alain Frionnet a été élu président lors de la dernière assemblée générale tenue le mois dernier.
Ce Bourguignon d’origine, résidant à Etreprigney depuis 13 ans et ancien commercial dans le secteur médical et paramédical, est un féru d’Histoire de France et locale.
« De fait, je me suis intéressé au patrimoine, et j’ai tenté de transmettre cette passion à mes petits-enfants. Aujourd’hui, ce sont eux qui réclament pour visiter les églises et les musées ! » sourit le nouveau président. Lorsque Georges Curie l’a sollicité pour reprendre le flambeau, il n’a pas hésité.
« C’est très appréciable de voir une association vivante comme la Maison du patrimoine, les assemblées générales sont toujours pleines, les bénévoles répondent présents. Et puis j’ai cette curiosité personnelle de découvrir de nouveaux horizons ».
Il entend poursuivre les activités de l’association, tout en essayant de l’ouvrir aux jeunes générations :
« Nous allons tenter de trouver un chemin pour faire venir des jeunes, car il faut que ce travail perdure. Par ailleurs, je vais continuer le travail initié par Georges : inviter les scolaires à notre exposition de septembre, poursuivre la publication du bulletin, et faire vivre l’association ».
Cette année, l’expo automnale aura pour thème « De la torche à la led, l’éclairage à travers les âges ».
Le voyage annuel conduira les participants à Beaune et dans des lieux moins connus de la région. Le 17 juin, les Journées du patrimoine de pays et des moulins se déclineront sur la thématique des vingt ans de cet événement national et de l’association. Le groupe de folklore traditionnel Chamave mettra l’ambiance pour une veillée contée, après la conférence consacrée au patois de notre région. L’événement avait attiré plus de 400 visiteurs en 2016.


Plus d'infos : http://www.patrimoine-orchamps-juranord.fr

Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Le Réseau régional RCube THD, à la rescousse de la fracture numérique

Un nouveau service "Très haut débit radio" pour les territoires ruraux Patrick Molinoz, vice-président du Conseil régional en charge du développement numérique des territoires, a récemment donné le coup d’envoi national du déploiement du Très haut débit régional « RCube THD » pour les territoires ruraux, aux côtés de Sébastien Soriano, président de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (l'ARCEP), des représentants de l’Etat et des élus du territoire, à Rouvray en Côte-d’Or. Le département du Jura pourrait lui aussi prochainement bénéficier de cette solution afin de pallier aux nombreuses zones blanches qu'il compte encore. Mais quand exactement ? Pour qui et comment ? Cela est une toute autre histoire...
Publié le 16/04/2018



Bloc-notes

Loto à auxonne samedi 22 avril

Publié le 12/04/2018

Loto du 1er mai à Dolexpo

Publié le 12/04/2018


Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales