Hebdo 39 Dole - Auxonne


Unidole : une assemblée générale sous le signe de l’attractivité

  • Denis Morizot et l’ensemble de son bureau œuvrent à poursuivre la (re)dynamisation du commerce en ville.
  • Denis Morizot et l’ensemble de son bureau œuvrent à poursuivre la (re)dynamisation du commerce en ville.
L’association de commerçants a tenu son assemblée générale mercredi 31 janvier en Mairie. L'occasion pour le président, Denis Morizot et l’ensemble de son bureau, de mettre en avant les objectifs de l’association afin de poursuivre la (re)dynamisation du commerce en ville. A commencer par la reprise en main de la braderie, qui jusqu'alors était confiée à un prestataire extérieur.

Le traditionnel rapport financier, point de passage obligatoire de ce type d’événement a confirmé que la trésorerie de l’association était équilibrée, ce qui permettra de relancer les habituelles actions commerciales.
Mais il a surtout été l’occasion d’avancer de nouvelles pistes.
L’une d’entre-elles mène à la prise en main de l’organisation de la braderie. Jusqu’à présent confiée à un prestataire extérieur, la braderie 2018 devrait être gérée par Unidole, avec quelques modifications à l’appui.
Si plusieurs possibilités sont à l’étude, dont la présence d’artisans d’art par exemple, l’objectif central demeure de mettre en valeur les commerçants locaux. 

Une présence numérique à développer… 

Une visibilité que les adhérents d’Unidole cherchent à développer à travers une présence sur les réseaux sociaux. Christine Mugnier, responsable de la communication virale au sein du bureau de l’association, a cependant fait l’amère expérience de découvrir que la page crée sur le réseau Facebook avait connu une baisse de fréquentation ces derniers mois. En effet, si ce type d’outil de communication permet, le cas échéant, de toucher un public très large à moindre coût, il demande une grande implication...
Pour les membres du bureau de l’association, cette page doit permettre de mettre en valeur les savoir-faire de chacun des adhérents. Cependant, alors que certains commerçants ne sont pas adeptes des réseaux sociaux, un travail de pédagogie reste à mettre en place (l’association envisage de proposer des formations spécifiques), afin que la portée virale puisse être augmentée. La volonté de booster le site
achetezadole.fr participe à cette stratégie numérique, complémentaire des autres actions.
Après des débuts difficiles, le site lancé par l’office de commerce du Grand Dole a pour vocation à prendre son essor cette année, offrant ainsi une vitrine numérique supplémentaire aux commerçants dolois. 

Offrir un service différent

Après une première phase de travaux, qui doit s’achever à la fin de l’été, le centre-ville s’apprête à vivre une mutation. Les différentes rénovations urbaines l’ont rendu plus attractif en lui redonnant de la clarté et devraient contribuer à y réimplanter des habitants.
Pour renforcer l’attractivité du centre, le bureau de l’association proposera plusieurs initiatives à ses adhérents. Soirée « nuit-blanche », lors des soldes nocturnes d’été avec commerçants vêtus de blanc et boutiques décorées à l’identique, dans l’esprit des mythiques soirées tropéziennes, création d’une période de soldes importantes mais de courtes durées, sur le modèle du « black Friday »…
Autant de pistes destinées à créer un lien entre les commerçants et les habitants, en leur proposant un autre service que celui des zones commerciales.
Si la dévitalisation des centres villes est un mal national, vécu par de nombreuses communes similaires à Dole, l’une des clefs de leur redynamisation repose dans l’imagination des commerçants. En cela, Unidole semble ne pas en manquer…     

 



Twitshot
Commentaires

Pas de commentaire


Petites annonces


Les articles de la semaine

Le Jura, terre de contestation

Contre le coût de la pompe, le coup de la panne... A l'heure où les initiatives "citoyennes" peinent à rassembler quelques dizaines de personnes, Fabrice Schlegel, initiateur du groupe facebook "de l'essence de la contestation" est parvenu, vendredi dernier à Dole, à réunir plus de 700 soutiens à son indignation. Explication d'une exaspération croissante, véritable phénomène de société qui semble se répandre comme une traînée de poudre dans notre région rurale, et bien au delà.
Publié le 12/11/2018



Bloc-notes



Les journaux partenaires

© 2013-2018 Hebdo 39 Dole - Auxonne • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales